MENS SANA IN CORPORE SANO

Par défaut

Mathilde Jacquemin (JUN) démontre à quel point le fond du latin mériterait aujourd’hui un immense regain dans les têtes des gredins!

Lors de la Nuit de l’Athlétisme à Heusden, ce samedi 16 juillet 2016, elle a pulvérisé son record sur 800m pour le porter à 2.13.15 en remportant sa série avec grâce, intelligence et panache. Soit une progression de 6 secondes pour son passage chez les juniors!

13776045_10209750476136351_5368278528090916789_n (1)

La citation latine en titre d’article n’est pas anodine : ce record est le fruit de plusieurs mois de travail d’équilibre entre l’entrainement peu à peu grandissant et ses études universitaires en Langues et Littératures Classiques.

Deux semaines après avoir assisté à la proclamation de sa réussite avec Grande Distinction, elle boucle le double tour de piste avec une incroyable passion. Avec ce naturel de mouvement qu’on pressent chez les premiers olympiens de la Grèce Antique, qu’elle découvre mieux que nous tous dans les textes anciens que chaque jour, sans relâche, entre un footing, une muscu, une séance de côtes, elle traduit, décortique, analyse, commente.

Elle prouve non seulement qu’il est possible de progresser et de vraiment commencer à s’entrainer une fois qu’on entre à l’université, mais aussi que ce changement peut être source d’épanouissement.

J’aurais d’ailleurs bien voulu voir Démosthène courir le 800 et Sénèque nous accompagner pour quelques déboulés. Pour Démocrite, « le soleil est nouveau chaque jour ». Avec Mathilde, chaque saison est différente, et fascinante, remplie d’apprentissages, pour elle-même, pour son coach, pour ses coéquipiers. Elle apprend calmement qu’elle est sa voie, autant que sa voix. Celle qui chuchote d’étranges locutions latines tard dans sa chambre la veille de l’examen. Celle qui s’exclame de surprise, après la ligne, quand quelques chiffres lui donnent l’impression que le temps s’est arrêté au bon moment, qu’à jamais nous traversent les siècles précédents, et que la juste connaissance de ceux-ci permet au corps et au coeur de se conjuguer au présent.

DSC_0186DSC_0612

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s