Un nouveau Virage, à coups de témoin : les filles sur le podium, les garçons à son pied à la Crosscup de Gand

Par défaut

Les membres fondateurs de la team ROCKNRUN, depuis leur plus tendre enfance sur les stades, affectionnent particulièrement et fièvreusement les relais. Il est symbolique que ceux-ci inaugurent une saison, plaçant celle-ci sous les auspices de la collectivité. L’athlétisme est un sport individuel, mais qui, à l’instar de toute activité sociale doit RASSEMBLER ses pratiquants autour d’une philosophie dont la force se partage.

La philosophie ici froide, boueuse, accidentée et sollicitante du Cross Country (XC pour nos amis anglo-saxons) devait forcément ravir les originaires de Hesbaye que nous sommes. Le domaine de Blaarmeersen, scène adéquate et féérique, est certes mieux affrété que notre campagne battue par les champs de betteraves qui alimentent en sucre les autochtones de nos contrées. En revanche, nos chapardeurs et chapardeuses junior(e)s waremmien(ne)s, fort des nombreux nouveaux virages adoptés dans leurs vies respectives (vie universitaire, kot autonome, implication athlétique, etc…), n’ont pas manqué d’illustrer en beauté leur passage en Flandre au top niveau national. Il s’agit surtout d’un phénomène extrêmement rare : un club « régional » certes grandissant, qui place ses équipes dans le top 5 tant chez les filles que chez les garçons en juniors, une catégorie pourtant marquée par une sélectivité accrue : les meilleurs poursuivent tandis que la pratique d’un tel niveau de compétition en décourage plus d’un une fois venu le temps de la majorité et des études supérieures. Fierté, à tout le moins, pour ces jeunes méritants et volontaires!

Pour accompagner, comme toujours, votre lecture de son penchant sonore, cet incroyable morceau des Kills qui nous fait ressentir en quelques notes puissantes et virtuoses toute la jouvence du renouvellement de la saison : à l’image du duo Rock nous étions, ce dimanche, calmes et déterminés.

The Kills – Monkey23

Le trio des filles composé de Mathilde Jacquemin, Chloé Herbiet et Camille Philippe a tout simplement sublimé les attentes et les espérances du jour : nos coureuses de 800m ont montré que le cross n’est pas réservé exclusivement aux spécialistes du labour.

Pour son parcours de 1000m, Mathilde a mis tout le monde d’accord à la sortie du sable. Après un départ à la jauge de la tête du peloton, elle a placé un kick typique à l’endroit stratégique pour déboulonner largement en tête sous l’engouement du speaker. Une entrée en matière efficace et enthousiasmante, quand on connaît son aversion (cependant de plus en plus modérée) pour les interminables labours belges.

22728846_10212171880443822_4281080793149123226_nIMG_1161

22555123_10212171880043812_765814416622058673_n22730119_1837100823268476_7559793254217933940_n22552711_10212171881163840_4046609280471312520_n

Chloé avait alors une fameuse place à assumer pour ses premiers mètres sous le maillot du WACO, bien qu’elle s’entraine avec la team ROCKNRUN depuis le mois de mai dernier. Elle a rempli son rôle du 2e relais de 1500m avec une perfection déterminée et audacieuse! S’accrochant follement à la remontée redoutable du WS et son équipe d’anthologie emmenée par une Mathilde Deswaef (qu’on a pu admirer au championnat d’Europe sur 1500m cet été) particulièrement en forme. Elle transmet le témoin à Camille dans une percutante 2e position.

22552678_10212171882483873_6248752685472810637_n22688559_1837102736601618_8263936797540649897_n

22728649_1837101886601703_4724783310623501470_n

22555041_10212171882923884_5286524848541604704_n

Notre fluette Camille s’est alors retrouvée dans l’inconnu sur 3000m face aux grosses cylindrées de la discipline. Fidèle à la lettre aux consignes (c’est une femme de « droit »!), elle a tâté le terrain lors du 1er tour, ne cherchant pas à pallier le retour inévitable de Justine Tinck, également représentante de notre nation sur 1500m ainsi que sur cross country aux Europes de l’an dernier. Rien que ça. Camille, fortifié par l’entrainement foncier des dernières semaines qu’on a pris le temps d’amener très calmement au cours des années, et qu’elle va seulement réellement expérimenter cette saison, a alors placé son accélération et l’effort y correspondant dans la seconde partie de course pour se détacher de toute concurrence au podium et filer grâcieusement à l’image de toute l’équipe vers une épatante médaille de bronze22730319_10212171883203891_4302845475272494274_n

 

 

 

Bref, les filles : tout en élégance, efficacité, finesse, justesse qui illustrent leur assiduité et leur détermination remarquables au quotidien malgré leurs vies ministérielles exigeantes, face aux équipe inattaquables du White star et de Lokeren, qu’on salue chapeau bas 😉 Un podium mirobolant, qui leur va bien!22554790_10212171885483948_3351711914938511961_n

podiumFullSizeRender22687611_10212171874283668_1521438595483629401_n

Cet exploit proféré sous les yeux ébahis de leurs homologues masculins a de suite galvanisé les troupes! Les trois lascars reviennent pourtant de loin. Julian Jacquemin, Nicolas Joris et Joël Bottin ont connu leur lot de mésaventures sportives et privées depuis deux ans. Mais ils ont mûri, passé outre, surmonté, agrémenté, embellit, entre pirouettes et cabrioles mais avec de nouveaux rêves en têtes. Leur victoire était déjà celle d’être là. De pouvoir faire équipe, faire corps et se jeter dans la meute sans autre arrière pensée que celle de retrouver la sensation de mettre en feu ses poumons. Et puis l’histoire nous rattrape, et les foulées dérouillées récupèrent vite leur rythme. L’entrainement de la reprise était savamment orchestré pour ne rien laissé dériver. Leur fougue jusque là préservée a pu se libérer. Ils n’avaient plus presté à un tel niveau, là où bien peu sans doute les attendaient, depuis de longs mois.

Le front encerclé par l’auréole du bandeau fétiche, Julian a lancé l’équipe avec panache : auteur d’un départ modéré, il aboutit 5e de son relais, une poignée de seconde derrière les phénoménaux Eliott Crestan et Pieter Sisk mais à la lutte dans le même dixième que les poursuivants spécialistes, sa nouvelle saison s’annonce lucide et évolutive. Il révélera qu’il survolait le sable 🙂1DX22075

(c) Thomas Sisk

Son cher collègue, partenaire et ami de toujours, Nicolas, a géré finaudement sa course. Louvain étant hors d’atteinte, il a intelligemment calqué sa stratégie en confiance pour transmettre le baton symbolique en seconde position après avoir supplanté 4 adversaires coriaces, réalisant le 4e meilleur temps de son parcours, dans un mouchoir de poche avec les meilleurs représentants. Agile dans les virages, véloce sur tous les fronts.

22554716_10212171886483973_5473619581878925106_n22554920_10212171886843982_2308803494991094992_n

22729232_10212171887323994_4549620782626853177_n

Enfin, JOJO le bien nommé qui « n’est pas mort », nous disait Jacques, lui aussi couvert par l’immunité du bandeau couleur eau, semblait ce dimanche avoir bu celle de la jouvence. Aux coudes à coudes avec les stars belges de deux années ses aînés (Dries Desmet, par exemple, récent vice-champion d’Europe sur 1500m), il a accompagné le wagon de la 2e place jusqu’au bout, concédant quelques secondes logiques dans le denier tiers, non sans une vigueur flamboyante et un style bien à lui. Une course qui vend du rêve quand on sait quels coups du sort l’avaient mis en trêve. L’équipe termine ainsi à une prodigieuse 4e place : un chocolat qu’on ne boudera pas, en vertu du niveau prodigieux de cette course très dense chez les juniors, mais surtout au nom du fait que ces trois gars-là viennent tous de la périphérie restreinte de la commune waremmienne, ont fait leurs gammes dans le club waremmien, ont développé leur fraternité et leur qualités sur la trop petite piste à quatre couloirs si souvent engorgée.

22688595_1837445653233993_3210681688700160124_n

1DX22174

(c) Thomas Sisk

22688089_10212171887844007_6888097877173312917_n

A souligner bien sûr, aussi, la toute première participation de Sacha Renard à un cross : il fut inexorablement plongé dans un bain à remous, pas loin d’une tempête en mer, pour son baptême! Il réalise en revanche un parcours stimulant qui permet de juger de son talent : 18e du 1000m à 10 petites secondes de Julian. Il fut suivi par Ruben Querinjean avec le grand plaisir qu’on a pu éprouver à le voir enfin recourir en compétition. Le retour au top est à présent amorcé pour lui. Merci, enfin, et surtout à Vincent Hubin, qui évolue sous la tutelle de Roger Igo et qui a pu permettre la confection d’une seconde équipe en juniors. Un luxe inouï pour un club comme le nôtre.

22688722_10212171877683753_1014001756225310556_n

La toute dernière prouesse de la bande est celle de notre scolaire de 16 ans Juliette Guillick, pour l’occasion au service d’une équipe Dames en manque d’une partante. Au pied levé…puis appuyé, Juliette a surpris ses aînées en les avalant dans la 2e moitié du parcours après une première ligne droite dont on peut comprendre la prudence vu son jeune âge. Elle termine 15e de ce premier passage avec les séniores, à 10 petites secondes du Top 6! Après avoir remporté avec classe et brio son cross inter-écoles de mercredi!IMG_1163

Après cette belle illustration parmi les meilleurs clubs et athlètes du pays, affirmant un statut haut placé chez les juniors francophones et fièrement conquis parmis les clubs liégeois, l’heure était à la réjouissance. Enfin, le lancement de cette saison hivernale était le moment rêvé pour revêtir nos nouvelles couleurs avec lesquelles nous partirons au charbon tout au long de la saison. On promet de faire retentir quelques riffs, dans le vent de nos accélérations auxquelles bien vite Valère, Ralph, Jipé, Thomas et quelques jeunes surprises se joindront.

Let’s Rock

Let’s Run

22728646_10212171874163665_7804833958178128953_n22554893_10212171875803706_1210607406178254413_nIMG_1162

ROCK’NRUN

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s