Pas de programme alambiqué ni de théories romancées ici même. Voyez plutôt avec le coach au bord d’une piste ou à l’orée d’un bois si votre envie est là. Néanmoins un mot d’ordre, un conseil, qui s’adresse à l’athlète qui passera par ici, et que tous les membres du groupe ROCKNRUN tâchent de suivre :

Suis ton instinct. Laisse s’exprimer ta fougue. Sois imprudent. Sois beau quand tu cours. Essaye. Attaque. Allume tes poumons. Allume l’entrainement. Allume la course ou le concours. Allume la flamme qui s’est levée en toi un jour et qui t’a donné le goût de courir, de sauter, de lancer. Courir, sauter, lancer, loin, haut et fort. Aventure-toi: sur les sentiers innombrables, sur les terres labourées, sur les cimes où tout est calme après l’effort, sur les limites que tu croyais avoir atteintes. Et emmène tes coéquipiers avec toi.

Motivation mutuelle au cross d'Otrange

Motivation mutuelle au cross d’Otrange

Il faudra s’inspirer d’une multitude de méthodes d’entrainement, en se gardant bien de les copier de manière littérale. Sinon, on reproduit l’enveloppe extérieure, mais on passe côté de l’authentique face intrinsèque qu’on cherche partout et toujours dans nos vies, propre à cette énergie à transmettre. Si les athlètes sont là, chaussures lacées, debouts sur la piste dans l’attente des consignes qui les mettent à l’épreuve, ou assis souriant tous ensemble après la séance prometteuse qu’ils viennent d’accomplir, c’est sans doute qu’ils aiment courir. C’est peut-être avec ceux qui aiment courir, et non pas seulement avec ceux qui courent bien, qu’il faudra tenter d’avancer, et proposer une tranche d’aventure, une vague d’existence dans le goût de l’effort. Il  faut alors essayer, mois après mois, semaines après semaines, de constamment réveiller cet amour né un jour en eux. En les aidant à en découvrir à travers eux, à travers l’Autre – coéquipiers, adversaires, supporters – toutes les potentialités.

L’entraineur tient habituellement à contrôler tout ce qu’il advient pour l’athlète. Pourtant, le plus difficile n’est pas d’atteindre la maîtrise totale, mais tient dans la capacité à laisser agir l’entrainé par lui-même. En somme, lui faire confiance au moment opportun, à la manière d’un chef d’orchestre qui parfois donne une simple impulsion, et laisse jouer…puis, s’il le faut, reprend la main et remet du charbon quand l’énergie faiblit, jusqu’à ce que l’ensemble s’accorde et vogue sans y penser vers l’apogée d’une symphonie où tous les sons ont leur place, où tous les athlètes suivent leur instinct canalisé par cette énergie à transmettre qui vient du coach, où tous les athlètes et le coach se répondent l’un à l’autre, s’inspirent l’un l’autre. Jusqu’à ce qu’elle devienne alors, aussi, une énergie à recevoir, à se renvoyer, en la gonflant tour à tour à chaque fois un peu plus, chacun à sa manière.

Au fond, la méthode d’un entraineur ressemble un peu à la baguette d’un chef d’orchestre et à son pupitre sous lequel croulent les partitions. A ceci près que celles du monde sportif se transmuent en feuilles quadrillées de pourcentages et de temps de passage où les notes s’expriment en secondes et les croches en mmol. Oui, la méthode théorique n’est qu’une baguette : les partitions et les calculs ne sont qu’une condition nécessaire, mais pas suffisante. Il y a autre chose. Certes, la technique prend forme et façonne le musicien autant que l’athlète, mais elle ne vaut rien sans la force de la substance musicale, sans la ferveur de l’émotion d’avoir les jambes qui tournent toutes seules à des vitesses vertigineuses, quand le morceau s’affole et quand la course s’emballe.

Comme l’a dit Eddie Robinson: « Coaching is a profession of LOVE. You can’t coach people unless you love them. »

Thomas Vandormael, entraîneur en mouvement de la ROCKNRUN TEAM

DSC_1143

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s